La gestalt

J’ai eu la chance de rencontrer la gestalt-thérapie, elle m’a permis de me poser, de consolider mes appuis, de prendre du recul, de m’affirmer et de prendre du plaisir à vivre. Je souhaite mettre à votre service cette approche afin de vous permettre de transformer votre vie, vers plus de confiance, plus d’apaisement et plus de choix.

Parenté

La gestalt fait partie des thérapies humanistes elle est centrée sur les relations entre le client et le thérapeute.

C’est une thérapie holistique, elle s’interresse au différente dimention de la personne : son esprit, son corps, sa relation aux autres, sa spiritualité ou ces quêtes (ce qui nous pousse vers du plus grand que nous).

C’est aussi une thérapie existentiel, elle porte une attention particulière aux grandes questions (le sens de la vie, la finitude, la solitude…) 

Un peu de théorie

Voici certaines de ses spécificités

L’ici et maintenant

C’est un fondement de la gestalt, « que ce passe t’il ici et maintenant entre nous ? » Cette exporation permet de comprendre nos limites, nos blocages, nos potections, nos évitements… tout ce qui transpire de nous sans en être véritablement conscient. Cela crée aussi un espace où les changements sont possible, où l’on peut faire « autrement » dans le cadre sécurisé du cabinet (par exemple explorer votre colère). 

L’ organisme / environnement, indissociable

Si vous étiez né dans une autre famille, dans un autre pays vous seriez quelqu’un de différent. La théorie de la Gestalt s’intéresse à la relation que vous entretenez avec votre entourage, qu’avez vous mis en place pour vous défendre, parfois pour survivre. Longtemps indispensable, aujourd’hui vous pouvez découvrir comment faire autrement, l’idée est de vous donner plus de possibilités, sans vous enlever vos protections.

Une gestalt (inachevée)

Nous nommons Gestalt un cycle qui nous permet de nourrir un besoin fondamental, quand ce cycle ne peut se clore positivement où qu’il est interrompu,  nous parlons de Gestalt inachevée. Nous recommençons ce cycle jusqu’au moment où nous pourrons le terminer autrement.

D’où le fait que nous reproduisons des choses qui ne nous conviennent pas.

Née dans les années 50 la gestalt se divise aujourd’hui en différentes branches :

  • La phénoménologie
  • La relation d’objet
  • Le corps, notamment les mouvement fondamentaux (Ruella Franck)

Chaque thérapeute, colore sa pratique de qui il est, en y intégrant son parcourt, ses expériences précédente, ses propres expériences thérapeutique (en tant que client et qu’apprenant) .

Pour ma part je me suis plus inspirée par les pratiques axées sur le corps et les expérimentations.

Ce que j’apprécie le plus dans la Gestalt :

La posture créative

C’est dans l’instant de notre rencontre, que vont se rejouer vos anciens blocages, ou vos habitudes.
Nous profiterons de cette répétition pour pouvoir vous permettre des prises de conscience et de changement .
(nous pourrons parfois chercher la situation originelle, mais c’est ici et maintenant, ensemble que vous pouvez changer).
Cet ajustement à la situation actuelle est très créatif et j’adore quand je propose quelque chose que vous le transformiez, cette thérapie est une co-création!

La vision du corps

La vision du corps dans notre société elle est utilitaire : le corps doit être beau, jeune, bien fonctionner et à l’occasion nous procurer du plaisir.
En gestalt l’idéal est que le corps, l’esprit, les émotions soient un tout, ils sont associés pour vous permettre de vous accorder (à vous même et aux situations) plus finement.
Explorer les sensations, développer des métaphores liées aux sensations vous permet de trouver votre unité.
Vous pourrez reposer votre esprit, tout en augmentant vos capacités relationnelles.

La puissance

Traumas, manques, besoins non comblés, discordance, culpabilité…
La gestalt se déploie dans de nombreux domaines.
L’utilisation de médias (images, objets, dessins, amplifications, chaises vides, coussins…) permet
d’intégrer, de comprendre avec tout votre être. C’est cela qui permet les changements.

L'inattendu

Je vous accompagne vers quelques choses de nouveau pour vous et pour moi.
Je n’ai pas d’idée préconçue de ce que pourrait être le « bon » résultat, vos projets peuvent être colorés avec plein de « il faut, je dois» vous contraignant à des actions qui ne vous conviennent pas vraiment.
Ma posture est un époké : je me nettoie de mes croyances et de mes représentations pour découvrir votre vision du monde, votre être au monde, dans l’instant de notre rencontre.
Cela me permet de vous rencontrer avec plus de curiosité, de finesse et de pertinence.